Lettre type gratuite sur lettre-utile.fr

Lettre de contestation Assurance

Modèle pour une contestation auprès d'une assurance pour indémnisation erronée

Lettre de contestation Assurance

Comment et quand rédiger une contestation à l’assurance ?

Vous avez subi un sinistre et votre compagnie d’assurance vous propose une indemnisation inférieure à votre estimation. Afin de faire la contestation de l’avis d’un expert, vous pouvez transmettre à votre assureur une lettre en recommandé avec accusé de réception. Exposez clairement les faits de manière concise et n’hésitez pas à exiger une contre-expertise. Indiquez dans l’objet les références du sinistre qui ont été communiquées par votre compagnie d’assurance. Bien entendu, il sera à votre avantage de joindre à votre courrier tous les documents qui pourraient étayer votre demande.

Exemple de lettre pour une contestation auprès d’une assurance

Nom, prénom
Adresse
Téléphone
Email

Nom de l’assurance
Adresse
Code postal – Ville

A [votre ville], Date

Objet : contestation de l’expertise et de l’indemnisation
Lettre Recommandée avec Accusé de Réception
N° de contrat : …

Madame, Monsieur,

J’accuse réception de votre proposition d’indemnisation reçue en date du …. Celle-ci concerne le sinistre qui a eu lieu le …, que j’ai subi avec mon véhicule immatriculé ….

Cependant, le rapport d’expertise établi le … sous-estime la valeur vénale actuelle de ma voiture. En effet, le garagiste a estimé …. Par ailleurs, les références de prix sur le marché de l’occasion ne font que confirmer l’appréciation du garagiste. Dans ces circonstances, je demande à ce que vous procédiez à une expertise amiable contradictoire dans les plus brefs délais. Vous trouverez en pièces jointes l’ensemble des documents justifiant de ma bonne foi.

Dans l’attente d’une réponse favorable de votre part, je vous prie d’agréer, Madame, Monsieur, l’expression de mes salutations respectueuses.

Signature

Conseils

En général, nous ne prenons pas le temps de lire en détail le contrat d’assurance que l’on vient de souscrire. Il suffit d’un sinistre pour que nous en prenions réellement connaissance et réaliser que certaines clauses peuvent paraître floues. Plutôt que de les interpréter à notre manière, il est indispensable d’étudier le contrat avant de le signer. L’assureur pourra ainsi expliquer les conditions d’indemnisation. D’autre part, il est fondamental d’expédier votre courrier en recommandé. Vous serez ainsi en mesure de fournir la preuve de votre démarche dans le cas où vous êtes contraint de saisir le médiateur. En effet, cette procédure d’arbitrage permet d’obtenir un avis neutre de la part d’un professionnel si votre compagnie d’assurance de parvient pas à satisfaire vos exigences.